Comment acheter des monnaies ?
...chez un numismate !

Dans la série " comment acheter des monnaies ? ", (voir numéros de février et avril dernier), voici la plus agréable des méthodes, la moins stressante, la plus conviviale ; l'achat à "l'amiable".

Quoi de plus agréable que de rencontrer un numismate professionnel, que d'échanger avec lui des commentaires sur les monnaies qu'il vous montre, de les comparer, de bénéficier directement de son expérience? J'admets que je passerais avec plaisir des journées à aller de plateaux en bourses, en France et à l'étranger, pour enrichir ma collection et mes connaissances. Hélas, comme l'immense majorité des collectionneurs, je travaille beaucoup: je ne peux consacrer au mieux qu'une après-midi par semaine à rendre visite aux numismates professionnels. Comment constituer la meilleure collection

: possible en peu de temps ? C'est le but de cet article.
Une relation collectionneur/numismate professionnel est une relation qui se cultive à long terme? Votre interlocuteur travaille et ne dispose que de peu de temps: ne lui en faites pas perdre! Avant tout, quelques conseils généraux pour avoir de bonnes relations avec les professionnels. N'oubliez pas que les monnaies les plus intéressantes ne manquent pas d'amateurs! Pour que les marchands pensent à vous et vous les proposent en premier:


Ne leur faites pas perdre de temps!
Si vous collectionnez les romaines, ne rentrez pas chez un professionnel en demandant "qu'avez vous en romaines?". Vous montrer son stock lui prendrait selon les cas, entre une heure et deux semaines: trop de toute façon... Demandez un empereur, une période, bref, demandez "possible" sinon la réponse sera le plus souvent "rien!".

Achetez quelque chose!
Les professionnels gagnent leur vie en enrichissant votre collection et votre "étiquette" sera très différente si vous êtes

un "vrai client", même pour des sommes modiques, que si vous êtes un curieux. Pour faire connaissance, demandez à voir des monnaies peu chères et achetez la moins pire: cela s'appelle un "achat de courtoisie" et vous pourrez toujours en faire cadeau à un débutant. Grâce à ce petit achat, vous verrez beaucoup plus de choses à l'avenir chez ce professionnel.

Demandez quelque chose de logique!
Rien de pire pour un professionnel que de voir un client lui demander "de belles monnaies pas chères": tout le monde en cherche et le prix n'est pas un thème de


collection. Avec ce genre de question, vous serez étiqueté "chasseur de chopins" et ne verrez plus rien de sérieux ultérieurement.

Spécialisez-vous!
Le rêve de chaque collectionneur est de voir, le premier, une collection avant qu'elle soit proposée à la vente et de pouvoir y choisir ce qui lui manque. Nul ne peut tout savoir de toute la numismatique et les professionnels intelligents demandent souvent conseil à des collectionneurs chevronnés. Si vous voulez être ce collectionneur, choisissez

un domaine qui vous passionne et faites-le savoir. Ne soyez pas avare d'informations quand on vous les demande et vous deviendrez plus qu'un client: un conseiller. Ne soyez pourtant pas trop spécialisé, tel ce sympathique jeune homme qui est le spécialiste incontesté des méreaux protestants de Corrèze. Je ne suis pas sûr qu'il en ait jamais trouvé chez un professionnel et je crains que la plupart d'entre eux ne seraient pas capables d'en reconnaître parmi des méreaux classiques!

Montrez vos achats à la ronde!
Vous devez montrer aux professionnels


que vous êtes un acheteur sérieux, vous ne pouvez pas acheter sérieusement chez tous: montrez ce que vous avez acheté! Cela vous permettra de bien expliquer ce que vous cherchez, comme état de conservation ou comme style, et montrera à tous les professionnels que, lorsque la monnaie le mérite, vous êtes heureux de l'acheter. Cela vous permettra de plus de noter les réactions depuis ceux qui débinent systématiquement leurs confrères jusqu'aux spécialistes qui repèreront ici le trou rebouché passé inaperçu, là la variante rare. Bien entendu, montrez vos achats pour eux-mêmes, pas

pour les "bas" prix payés. Vous êtes collectionneur, pas marchand, et vous collectionnez des monnaies, pas des bonnes affaires. Donner cette impression à un marchand vous rejette dans la catégorie infamante des "chasseurs de chopins".

Les ristournes
A moins d'apprécier les discussions de prix, évitez d'en demander. Choisissez d'acheter chez les numismates dont les prix sont d'office raisonnables plutôt que chez ceux où l'on passe plus de temps à ramener le prix à un niveau sérieux qu'à choisir la monnaie.


Fuyez bien entendu les marchands dont les monnaies sont curieusement toujours des dépôts de clients aux prix extravagants: cette tricherie mesquine ne sert qu'aux incompétents pour obtenir le prix le plus haut possible de leurs clients spécialisés. Fuyez bien entendu ceux qui osent prétendre que l'étiquette de prix de la monnaie qui vous intéresse est une "vieille" étiquette, provenant d'un "vieux stock" et qui vous augmentent le prix de 30 % sous ce prétexte fallacieux.

COMMENT ACHETER?
Connaissez les professionnels
Avant tout, réunissez des adresses: annuaires de syndicats professionnels, publicités dans la presse spécialisée, annuaires téléphoniques -surtout en province. Demandez conseil à d'autres collectionneurs au sein de votre club numismatique local où vous n'aurez pas manqué de vous inscrire... faites vous votre propre annuaire. Vous pourrez y prendre des notes sur les monnaies que vous aurez vues mais qui vous auront semblé trop chères et les incidents significatifs.


Connaissez leurs spécialités
Premier souci, quelles sont les spécialités de chaque professionnel? C'est d'autant plus important que l'expérience montre que l'on paye souvent moins cher chez un spécialiste du domaine, qui connaît vraiment les raretés relatives de chaque monnaie de sa période, que chez un généraliste qui peut avoir tendance à surestimer -à la vente- ce qu'il présente. A contrario, un non spécialiste peut vouloir vendre une collection dans un domaine qui ne l'intéresse pas mais que vous connaissez bien: achetez! Vous aurez toujours l'occasion d'échanger les

doubles.

Connaissez leurs psychologies
Il est autant de psychologies différentes chez les professionnels que chez les collectionneurs. L'un ne donnera jamais une information, l'autre vous soûlera de paroles, le troisième vous fera un cours magistral, d'autres seront ouverts, attentifs, intéressés et intéressants. IL en est d'à peine aimables, d'autres sont obséquieux en proportion de votre carnet de chèques, certains sont simples, cordiaux et directs. Certains sont des encyclopédies vivantes, d'autres prennent


Zénobie pour une ville... Votre objectif est de voir autant de monnaies que possible afin d'avoir le meilleur choix: adaptez-vous!

Connaissez les règles du jeu
La relation collectionneur/marchand fonctionne sur des engagements verbaux qui doivent être aussi strictement respectés que s'ils étaient inscrits sur le fronton d'un temple. Vous dites que vous prenez une monnaie: faites-le! Vous demandez à voir une sélection, venez, regardez et achetez au moins une monnaie! Evitez de ramener une monnaie que vous avez achetée sans un motif très très

sérieux: le temps d'annuler une vente et de la réintégrer dans le stock comptable vaut usuellement bien plus cher que la monnaie que vous rapportez. Evitez de critiquer le prix, la qualité ou le classement d'une monnaie que l'on vous propose: ne l'achetez simplement pas. Présentez-vous à un moment opportun, évitez les colloques interminables avec d'autres collectionneurs chez un professionnel, et surtout, au grand jamais, n'intervenez dans une discussion d'affaires...


OU ACHETER?
En boutique, bien sûr, mais encore:
Les bourses
Ce sont des endroits parfaits pour rencontrer des professionnels et se faire une idée de leurs spécialités, habitudes, stocks et psychologies. N'hésitez pas à y passer quelques heures quand l'occasion se présente et surtout quand vous êtes à l'étranger. Voir la numismatique hexagonale depuis Vérone, Zurich, Londres ou New York est une expérience pleine d'enseignements. N'omettez bien entendu jamais de

visiter les professionnels locaux lors de vos voyages à l'étranger.

L'Internet
Peu de sites proposent déjà des monnaies rares mais beaucoup offrent de petites monnaies pour débutants, souvent avec photos, ce qui permet, pour quinze francs de l'heure de voir des centaines de monnaies. Vous y trouverez de nombreux sites historiques, bourrés de références, qui vous permettront de rendre à vos monnaies l'une de leurs fonctions


essentielles: être des portes vers votre histoire et vos racines. N'oublions jamais qu'avant d'être en vente sur offre en vente aux enchères ou sur l'Internet, une monnaie a toujours été d'abord en plateau chez un professionnel. Si vous êtes là et que vous avez réussi à créer une relation de confiance, vous pourrez l'acheter et, à terme, votre collection pourra vraiment devenir exceptionnelle. N'oubliez pas qu'une monnaie rarissime met parfois trente ans à revenir sur le marché...

André Duchemin